Quelques conseils lors de l’adoption :

Votre galgo ou podenco arrive bientôt, voilà des informations utiles dont certaines que nous vous demanderont impérativement de respecter.

 

  • Lorsque votre chien arrive, nous vous demandons de venir avec un harnais 3 points, un collier avec une médaille et deux laisses (les laisses à enrouleur sont formellement interdites) ainsi qu’une ceinture de sécurité, en effet celui-ci aura voyagé depuis plusieurs heures et aura vécu un véritable stress. Ce changement ainsi que des nouveaux bruits pourront provoquer chez lui un état de panique, c’est pourquoi nous vous demandons de suivre ces conseils pour leur sécurité.

 

  • Une fois arrivé à la maison, laissez-le prendre ses marques, en général un bon repos, et une gamelle sont de mise les premières heures avant qu’il ne découvre sa nouvelle vie. Les balades dans le jardin se feront avec le harnais et la laisse, faites-lui faire plusieurs fois le tour de la propriété si vous êtes en maison ou en appartement, afin de le familiariser.

 

  • Pour les personnes qui ont des chats, les présentations se feront petit à petit à l’intérieur de la maison et non dans le jardin car en sentant un quelconque danger , le chat pourra se réfugier plus facilement en hauteur. Evitez l’accès à la litière de votre chat qui est son lieu pour ses déjections , en effet le chien pourrai prendre « goût » de les manger , cela peut  attiser le galgo à s’attaquer au chat , il fera le lien entre l’odeur alléchante des crottes et celui qui les fait.
  • En revanche si vous avez d’autres chiens, privilégiez le jardin, ils se renifleront et commenceront à faire connaissance. Si vos chiens ont déjà de bons codes canins , il sera plus facile pour l’intégration du galgo ou du podenco qui s’appuiera sur eux , d’autant si celui–ci est craintif.

 

Selon le caractère de chacun, et suivant son traumatisme, chaque chien évoluera à son propre rythme, ne le brusquez pas, laissez-lui le temps de découvrir, d’apprendre à vous connaître ainsi il s’adaptera plus facilement à votre quotidien. Tout est nouveau pour lui. Le galgo ou podenco vient du refuge où il vivait en communauté, parfois dans des box dehors, donc il se peut que les premiers temps, votre chien ne soit pas propre de suite il devra acquérir la propreté. Amenez-le régulièrement dans le jardin après chaque repas ou en balade si vous êtes en appartement, montrez-lui qu’il peut faire ses besoins à l’extérieur sans danger. Surtout ne le grondez pas, il ne comprendra pas car pour lui c’est naturel de faire là où il peut.

 

Lors des balades nous vous recommandons de sortir le chien avec le harnais trois points, les deux laisses et le collier obligatoire. Il devra souvent apprendre à marcher en laisse. A vous d’évaluer au fil du temps si votre chien est craintif ou pas, son comportement à l’extérieur et ses instincts de chasseur. Vous pourrez alors ne mettre qu’une laisse au harnais ou le sortir en longe pour lui laisser un peu de liberté.

   

 

Attention, liberté ne veut pas dire le lâcher ! Gardez à l’esprit que ce sont des chasseurs avec un instinct très fort, dès lors qu’il verra une proie, il se fera un plaisir de lui courir après, peu importe le rappel qu’il aura ou pas. Privilégiez des endroits bien clos si vous souhaitez le voir courir.

 

En ce qui concerne la nourriture, libre à chacun selon ses habitudes ou les conseils de votre vétérinaire de donner ce que vous souhaitez sous réserve de croquettes de qualité. Néanmoins, les premiers temps, des croquettes de bonnes qualités enrichies avec des légumes seront appréciables pour lui qui aura certainement quelques kilos à prendre. Les premiers temps, votre chien pourrait avoir des selles molles voire diarrhéiques, cela est normal, son système digestif n’étant pas habitué cela est dû surtout a un changement de nourriture , n’hésitez pas à fragmenter les repas. De plus, il se peut qu’il ait des vers qui ne faciliteront pas ce bon fonctionnement. La solution ? Lors de votre première visite chez votre vétérinaire, à son arrivée, demandez-lui un vermifuge qui les éliminera. Renouvelez cette opération si nécessaire un mois après pour un adulte, puis tous les 3 mois, mais une fois par mois pendant 3 mois pour un chiot, en cas de doute ou de non-amélioration consultez votre vétérinaire qui vous conseillera, il pourra être amené à faire quelques examens à la recherche de parasites particuliers.